Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Les hommes à terre

28 Juillet 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #édito

 

 

 

"Les hommes à terre sont tous des marins perdus, immobiles ils voyagent vers d'indiscibles aventures".

 

Adieu Bernard, te voilà parti, tu as levé l'ancre et cette fois pour de bon. Je t'ai aimé en prof d'Anglais  d'Allemand dans "La Boum". Je t'ai adoré avec Lanvin dans "Les Spécialistes". Et puis "Les Caprices d'un fleuve", couleur et odeur Sénégal. Dernièrement, "Gouttes d'eau sur pierre brûlante" ou précédemment "Une Affaire de goût" d'un autre Bernard regretté, Rapp.

Mais ce que j'ai sans doute le plus aimé, c'est ta plume , Giraudeau. Ton oeuvre - on peut en parler comme telle - m'a fascinée, et je l'avoue, m'a aidé à lever l'ancre il y a 4 ans, quand les forces me manquaient pour le faire.

Je n'ai pas pris la mer, c'est la montagne qui m'a enlevée. Elle a un point commun avec l'Océan : dedans les hommes ne sont rien, ils subissent, résistent ou meurent.

J'ai choisi de résister, comme tu le fis face à ton crabe, crustacé marin qui se nourrit de nos intérieurs ravagés.

 

Adieu Giraudeau, un homme à la mer !  

Mes larmes sont salées, comme elle.

 

 

"Elle apportait du thé,

Il buvait de la chicorée au lait.

Une chose horrible, disait-elle

Il était sergent de l'armée de terre

Dans une aile discrète du Renseignement français

Elle habitait Saïgon près du fleuve

On la tutoyait

Il la vouvoyait

Un matin elle trouva un message

enlacé autour de la tige d'un hibiscus rouge :

Ma chicorée est certainement horrible

Mais votre thé est insipide

Apprenez-moi à l'aimer.

Ce qu'elle fit... "

 

Bernard Giraudeau, "les Hommes à terre" (Métailé)

 

 

 

 

reduit SAB 7666

 

 

 

  reduit SAB 7632

 

 

 

reduit SAB 7612

 

 

 

 

"J'aime les grands cargos arrêtés dans les rades

Qui ne se mêlent pas à la vie des villes

Et qui libèrent le soir les marins éperdus"

Louis Brauquier

 

 

 

 

Lire la suite

Fallait le trouver !

27 Juillet 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #montagne

 

 

reduit SAB 9118

 

 

Le 5 décembre 1944 un avion Dakota DC3 (ou C47) qui était piloté par 3 membres de la RAF britannique s'est écrasé près de la commune de Mijanès (Ariège). Il a accroché le pic de la Camisette (2426m) et s'est écrasé un peu plus bas près des lacs du même nom. 7 pilotes survécurent, 11 corps ont été retrouvés. il s'agissait de pilotes de planeurs présents à bord. Deux pilotes suivirent le le ruisseau de la Barbouillères afin de chercher des secours. Les villageois de Mijanès leur portèrent assistance, dans des conditions météo très défavorables.

On peut encore voir des restes de l'épave, en partant de Mijanès suivre le GR n°7 en direction du pic du Roc Blanc. Les étangs se situent au nord-ouest du pic. (merci à Olivier Nadouce pour le tuyau de cette splendide balade).

 

 

reduit SAB 9112

 

 

 reduit SAB 9107

 

 

reduit SAB 9166

 

 

reduit SAB 9138

 

 

reduit SAB 9120

 

 

 

 

reduit SAB 9168 

 

 

 

Lire la suite

Reprise des négociations

20 Juillet 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #montagne

 

reduit SAB 8804

 

                                            - vers la brèche de Tuquerouye -

 

 

Parfois, ça se durcit un peu ce guide des hauts lieux historiques des Pyrénées... Accrochés au piolet et campé sur les crampons, le couloir nord de Tuquerouye se transforme en voie quasi verticale. Ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Le plus vieux refuge des Pyrénées (1890), se mérite, quoiqu'on en dise.

Puis, ensuite, vient la Cerdagne dont les chevaux placides observent sans s'en soucier les passants du chemin Eyne - Nuria sur les traces des pèlerins (sens nord-sud) et exilés espagnols de la Retirada (sud-nord).

Hasta la proxima amigos ! Le chemin continue.

 

 

reduit SAB 8796

 

                                                                        - couloir nord -

 

 

 

reduit SAB 8721

 

                                                                   - sacré Roland -

 

 

 

reduit SAB 9039

 

                                                            - vers le col de Nuria -

 

 

 

reduit SAB 9004 

                                                                           - sans chevaux -

 

 

 

reduit SAB 9043 

                                                                          - rodos l'après midi -

 

 

Lire la suite

mais qu'est-ce donc ? (la réponse...)

9 Juillet 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #concept

 

reduit Camille (3)

 

 

Dans le cadre du festival "Rouen Impressionnée" qui se déroule tout l'été en Haute-Normandie, le pont Boildieu est le théâtre d'une oeuvre d'art environnementale d'Arne Quinze, designer flamand. L'oeuvre suspendue, de 100m de long, se nomme "Camille", en hommage à la femme de Monet et en référence au prénom de Pissarro. Comme une toile impressionniste, Camille change de visage et de couleur au gré de la lumière du jour.

Surprenant, mais... impressionnant !

 

 

reduit Camille 

 

 

 

reduit Camille (9)

 

 

reduit Camille (6)

 

 

reduit Camille (13)

 

(jusqu'au 29 août)

 

Lire la suite

mais qu'est-ce donc ?

8 Juillet 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #concept

 

L'objet mystère... Un mikado ? une boîte d'allumettes multicolore ? un écroulement au rayon bois de chez Casto (ou le roi Merlin, ne soyons pas vache) ?

 

 

reduit Camille (10)

 

 

Réponse demain ! (si c'est pas du teasing ça...)

 

 

 

Lire la suite