Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Articles avec #emerveillement tag

Jardin anglais, printemps français

25 Mai 2017 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

Jardin anglais, printemps français

Le 26e Festival international des Jardins du Domaine de Chaumont-sur-Loire a ouvert ses portes depuis le 20 avril jusqu'au 5 novembre prochain. D'abord soumis à une météo capricieuse faite de gelées tardives succédant à des chaleurs précoces, puis de fortes pluies, c'est désormais l'été du printemps aussi luxuriant que les jardins eux-mêmes.

Bien sûr il y a les 25 jardins de créateurs sélectionnés par le jury présidé cette année par la réalisatrice et auteur Coline Serreau, et Chantal Colleu-Dumond directrice du Domaine (sans qui Chaumont ne serait pas Chaumont), autour du thème "Flower Power" (le pouvoir des fleurs). Mais il y a aussi les jardins permanents, dans le pré du Goualoup. Notamment ce "jardin anglais" sur lequel pleuvait ce jeudi un soleil de gloire dans une tempête de ciel bleu. So British, mais surtout so beautiful...

Jardin anglais, printemps français
Jardin anglais, printemps français
Jardin anglais, printemps français
Jardin anglais, printemps français
Jardin anglais, printemps français
Jardin anglais, printemps français

Lire aussi ici.

Lire la suite

Il était une fois, un lundi après-midi, sur la terre

17 Avril 2017 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

Il était une fois, un lundi après-midi, sur la terre
- Patria nostra -

- Patria nostra -

- Knock on the heaven door -

- Knock on the heaven door -

- Abondance de bien -

- Abondance de bien -

- Embarras du choix -

- Embarras du choix -

Lire la suite

Chaumont-sur-Loire : le printemps de l'art contemporain

31 Mars 2017 , Rédigé par F.S Publié dans #concept, #émerveillement

Le coup d’envoi de la 9e saison d’art contemporain du Domaine de Chaumont-sur-Loire a été donné vendredi 31 mars par Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine, en présence de François Bonneau président de Région et de nombreux invités. La présence des artistes maîtres d’œuvres permet aux visiteurs, ce jour-là, de goûter aux secrets des créations. À voir et déguster jusqu'au 5 novembre.

Chaumont-sur-Loire : le printemps de l'art contemporain
Stéphane Guiran "Le Nid des murmures" (5.000 fleurs de quartz)

Stéphane Guiran "Le Nid des murmures" (5.000 fleurs de quartz)

Andrea Wolfensberger (carton ondulé)

Andrea Wolfensberger (carton ondulé)

Sam Szafran

Sam Szafran

Sheila Hicks, "Glossolalia"

Sheila Hicks, "Glossolalia"

Stéphane Guiran "Le Nid des murmures"

Stéphane Guiran "Le Nid des murmures"

Marie Denis, "Herbier de curiosités"

Marie Denis, "Herbier de curiosités"

Sara Favriau "Prologue pour une chimère"

Sara Favriau "Prologue pour une chimère"

Chaumont-sur-Loire : le printemps de l'art contemporain
Stéphane Guiran "Le Nid des murmures"

Stéphane Guiran "Le Nid des murmures"

Andrea Wolfensberger

Andrea Wolfensberger

Guiseppe Penone, "Idea di Pietra"

Guiseppe Penone, "Idea di Pietra"

www.domaine-chaumont.fr

(c) F.S. 31/03/2017.

Lire la suite

La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor

14 Décembre 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, 147 objets d’art sacré à la scénographie signée Jean-Michel Othoniel, est ouvert depuis cet automne. Cette cathédrale romane du XIIe siècle était déjà un trésor en soi. Elle en abrite désormais un vrai. Visite guidée, rien que pour vos yeux.

La salle de l'Émerveillement.

La salle de l'Émerveillement.

147 objets d’art sacré de la seconde moitié du XIXe siècle – calices, patènes, ostensoirs, encensoirs, statues, vêtements et accessoires liturgiques – composant le « trésor de la cathédrale d’Angoulême » sont désormais visibles au public, sur réservation en visites menées par les guides conférenciers de Via Patrimoine. La scénographie est signée Jean-Michel Othoniel, célèbre artiste plasticien contemporain, déjà connu pour avoir habillé la station de métro Palais-Royal à Paris de sculptures de boules de verre de Murano. Et, plus récemment, trois sculptures fontaines « Les Belles danses » dans les jardins du château de Versailles.

Il faut remonter à 2008 et le début des travaux de restauration de l’intérieur de la cathédrale d’Angoulême (lire ci-dessous) pour trouver trace du commencement de cet important travail de l’artiste. C’est la première fois, de son propre aveu, qu’une commande publique du ministère de la Culture et de la Communication confie l’intégralité d’un tel travail à un même artiste ; d’ordinaire on ne commande qu’une œuvre, qui s’intègre dans un ensemble plus vaste et composite. Jean-Michel Othoniel va notamment s’inspirer d’un motif visible sur des vitraux réalisés par Paul Abadie au XIXe siècle, qu’on peut notamment voir au dessus de la porte d’entrée versant sud de la cathédrale : des motifs à entrelacs, motifs géométriques faits de nœuds infinis sur fond bleu.

Vierge à l'enfant (1634), restauration Amélie Chedeville (Tours).

Vierge à l'enfant (1634), restauration Amélie Chedeville (Tours).

Situé à la base de l’ancien clocher sud tombé sous les coups de canons de l’amiral Coligny lors du conflit catholiques protestants au XVIe siècle (1568), le trésor de la cathédrale d’Angoulême est composé de trois pièces, et d’une montée crescendo dans l’émerveillement et la beauté étincelante de l’ensemble. La première salle est un musée lapidaire, où l’on peut notamment voir des pièces exceptionnelles rarement vues, notamment des motifs romans ôtés de la façade de la cathédrale par Paul Abadie lors de sa restauration et jusqu’ici conservés à la Société archéologique et historique de la Charente. A l’étage, la salle de l’engagement, vouée à la figure du prêtre et des objets liturgiques et d’art sacré lui servant à l’usage de son sacerdoce. Chasuble, calices, encensoir, crosse et mitre de l’évêque, l’anneau épiscopal de Mgr Sebaux (dont le tombeau est quelques mètres en dessous), un missel romain richement enluminé… Et une rare et exceptionnelle « valise chapelle » ayant servie à un prêtre prisonnier des camps nazis durant la seconde Guerre Mondiale. Elle fut réalisée par le propre père de Jacques Loire (des ateliers Loire de Chartres), qui a réalisé le grand vitrail donnant sur le transept sud de la cathédrale…

La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor

Mais la troisième salle est probablement la plus exceptionnelle dans sa singularité et son éclat. Elle se nomme justement « l’Émerveillement », la lumière est difractée par les milliers de cabochons de verre bleu et de cives or et ambre. Une merveille… Calices, patène, ostensoirs, encensoirs, couronnes de la Vierge, et, clou du spectacle, un reliquaire pour les reliques de Saint-Pierre Aumaître, prêtre charentais originaire d’Ayzec (près de Ruffec) mort en martyr en 1866, décapité sur une plage en Corée (canonisé en 1984 par Jean-Paul II). Le sol de cette troisième salle est en ciment peint d’entrelacs, les murs en vélin gaufré décoré de pastilles d’or… peintes à la main (entreprise Offard, de Tours).

Huit ans de travail pour l’artiste, un résultat époustouflant, un dialogue entre l’art contemporain et le patrimoine, entre le verre, l’aluminium, l’or et l’ambre avec les objets du rituel sacré. Financé par l’État et la fondation Engie (ex GDF-Suez), cette opération dont le travail fut long et semé d’embûches a coûté 500.000 €.

Salle de l'Émerveillement.

Salle de l'Émerveillement.

Osera-t-on exprimer un seul regret ? Que ce « trésor » soit un peu comme beaucoup de trésors charentais, difficile d’accès pour les visiteurs… L’accouchement de la convention de partenariat entre le ministère de la culture, les Centre des Monuments nationaux, Via Patrimoine, le diocèse et la Ville d’Angoulême a été si long et difficile, que les visites se font au compte-goutte et pour une portion congrue de personnes : trois jours par semaine (mercredis, vendredis et dimanches), deux horaires possibles (14h30 et 16h) et pas plus de 12 personnes à la fois. Un chiffre certes biblique, mais la merveille de ce trésor de JM Othoniel mériterait sans aucun doute plus d’admirateurs… La Drac explique que : « La médiation sera faite par des guides conférenciers de Via patrimoine afin d'expliquer au mieux le travail de l'artiste, la notion de trésor et l'utilisation de ces objets. Par conséquent et en raison de la configuration spatiale des lieux, les visites, d'une durée de soixante-quinze minutes, se feront uniquement sur rendez-vous ». Amen. Il n’est pas interdit, en sortant de la visite, de mettre un cierge dans la cathédrale pour espérer qu’il en soit un jour autrement.

Reliquaire de saint Pierre Aumaître, prêtre charentais martyr en Corée (1866).

Reliquaire de saint Pierre Aumaître, prêtre charentais martyr en Corée (1866).

Les restaurations de la cathédrale d’Angoulême, 2008-2012

De 2008 à 2012, la Drac a mené une importante restauration de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, monument historique depuis 1840, et rare cathédrale romane sur le territoire français. Construite au début du XIIe siècle par l’évêque Girard II, sa forme est originale pour l’époque et servira de modèle à de nombreuses églises de style roman-saintongeais, jusqu’en Poitou et dans toute l’Aquitaine. Une nef à coupoles, parfois nommée « romano-byzantine » et coiffée d’une charpente et de tuiles romaines lui confèrent en effet un style singulier qu’on retrouve notamment à Saint-Front (Cahors) ou l’abbatiale de Fontevraud (Maine-et-Loire). Au XIXe siècle déjà, une importante campagne de restauration fut menée par l’architecte Paul Abadie fils, qui participa à la restauration de Notre-Dame de Paris avec Viollet-Leduc et qui établit les plans du Sacré-Cœur de Montmartre. Jean-Michel Othoniel va longuement étudier cette histoire de la restauration du XIXe siècle – longtemps décriée par les historiens et érudits locaux – qui redonna pourtant son unité à un édifice qui avait subit les affres du temps, des guerres de religion (et les bombardements de l’amiral Coligny en 1568) et des multiples ajouts de chapelles et même de maisons sur ses flancs. La restauration du XXIe siècle a permis d’assainir les murs, attaqués par les remontées d’humidité et de sel, nettoyer la pierre et retracer les joints tels que l’avait fait à l’époque Paul Abadie, pour mettre en valeur les pierre de taille. L’intérieur de la cathédrale a ainsi retrouvé sa blancheur et son éclat.

Via patrimoine 05.45.68.45.16 / 06.37.83.29.72. viapatrimoine@gmail.com

Neuf nuances de bleu (et non pas 50 nuances de gris...).

Neuf nuances de bleu (et non pas 50 nuances de gris...).

La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
Dans la salle dite de l'engagement.

Dans la salle dite de l'engagement.

La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
Rare "valise chapelle" d'un prêtre prisionnier des camps (2de Guerre Mondiale).

Rare "valise chapelle" d'un prêtre prisionnier des camps (2de Guerre Mondiale).

Rare ciboire en tôle, d'un prêtre réfractaire (époque révolutionnaire)

Rare ciboire en tôle, d'un prêtre réfractaire (époque révolutionnaire)

La cathédrale d’Angoulême se visite aussi pour son trésor
Lire la suite

A la renverse

1 Novembre 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

A la renverse
A la renverse
A la renverse
A la renverse
A la renverse

(c) Fred Sabourin. Octobre 2016. Réalisé sans trucage, sauf un : la "tête à l'envers".

Lire la suite

Jeux de miroir

31 Octobre 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

Jeux de miroir
Jeux de miroir
Jeux de miroir
Jeux de miroir
Jeux de miroir

(c) Fred Sabourin. Octobre 2016. A suivre bientôt : le même jeux, mais la tête à l'envers... (teasing de ouf !).

Lire la suite

La banquette rouge

17 Octobre 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

"Ô récompense, après une pensée, qu'un long regard sur le calme des Dieux !"

(Paul Valéry, Le Cimetière marin). 

La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge
La banquette rouge

(c) F.S. Charente, octobre 2016.

Lire la suite

Le château du Rivau est sans rival

29 Août 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

(c) F.S

(c) F.S

"J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, la ville et la campagne, enfin tout. Il n'est rien qui ne me soit souverain bien. Jusqu'au sombre plaisir d'un coeur mélancolique".

(La Fontaine). 

 

Le château du Rivau (Indre-et-Loire) à quelques kilomètres au sud de Chinon, sur la commune de Léméré. Splendide découverte de ce bâtiment XVe siècle, aux jardins "de conte de fées" et expositions d'art contemporain. Construit par Pierre de Beauvau à partir de 1440, Jeanne d'Arc vint y chercher des chevaux avant de monter à Orléans et Jargeau via Blois et Meung/Loire. Propriété et restauration depuis 1991 par la famille Laigneau, Patricia et Caroline. Hors des sentiers battus et des châteaux archi connus, un lieu à découvrir absolument...

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

- Arbre à souhaits - (c) F.S

- Arbre à souhaits - (c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

- Salle des trophées - (c) F.S

- Salle des trophées - (c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

- Tapisserie représentant la reine Zénobie - (c) F.S

- Tapisserie représentant la reine Zénobie - (c) F.S

- salle dite de Jeanne d'Arc - (c) F.S

- salle dite de Jeanne d'Arc - (c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

- Oeuvre de Lilian Bourgeat - (c) F.S

- Oeuvre de Lilian Bourgeat - (c) F.S

(c) F.S

(c) F.S

Lire la suite

Jardins du siècle à venir

4 Mai 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #Presse book, #émerveillement

Portfolio du 25e Festival international des Jardins du Domaine de Chaumont-sur-Loire, jusqu'au 2 novembre. Sur le thème : "Jardins du siècle à venir".

- "120 châteaux lui font une suite courtoise" -

- "120 châteaux lui font une suite courtoise" -

Jardins du siècle à venir
- Nous irons tous au jardin -

- Nous irons tous au jardin -

Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
Jardins du siècle à venir
- Néo Noé -

- Néo Noé -

Jardins du siècle à venir

Ça peut paraître paradoxal, mais il y avait presque "trop" de soleil... (les photographes me comprendront).

(c) F.S

Lire la suite

Une journée sans arbre est une journée de perdue

24 Avril 2016 , Rédigé par F.S Publié dans #émerveillement

Celle-ci ne le sera donc pas, dans le parc du château de Cheverny, avant que la pluie n'arrive... A leurs pieds, on se sent tout petit, mais vivants. Comme aspiré par eux vers la canopée. Touchons du bois, avant d'être couché dedans.

 

- Looking for Tintin & Haddock captain -

- Looking for Tintin & Haddock captain -

Une journée sans arbre est une journée de perdue
- Une allée de 800 mètres de cèdres, âgés de 169 ans -

- Une allée de 800 mètres de cèdres, âgés de 169 ans -

Une journée sans arbre est une journée de perdue
- Les pieds d'éléphants aiment les milieux humides, et viennent du bayou de Louisiane -

- Les pieds d'éléphants aiment les milieux humides, et viennent du bayou de Louisiane -

- Beaucarnéa, ou "pied d'éléphant" -

- Beaucarnéa, ou "pied d'éléphant" -

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>