Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Vent d'anges

2 Octobre 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #l'évènement

 

            Mille sabords ! Les vendanges ont commencé à Cheverny !

Ambiance bottes et sécateurs pour la soixantaine de vignerons de Cheverny et Cour-Cheverny : les vendanges ont débuté la semaine dernière. Un cru qui s’annonce bien, même si la pluie compromet un peu la récolte. Visite dans l’exploitation de Cyrille Sevin, viticulteur bio.

reduit SAB 5323

 

Partant du principe biblique que « le vin réjouit le cœur de l’homme », alors Cyrille Sevin est un homme heureux. Cet ancien professeur de mathématiques âgé de quarante ans, qui a repris voici cinq ans les huit hectares de vignes de Pierre Parent à Cheverny, a débuté sa quatrième vendange sur les terres argilo-calcaires de l’appellation. « Il y a un truc fabuleux dans le vin : ça change tout le temps. Je ne fais pas deux années identiques. Alors qu’au bout de dix années d’enseignement des maths, j’étais déjà dans la routine, » indique-t-il avec un large sourire. L’abondance et la qualité de la récolte 2010 y est sans doute aussi pour beaucoup. Mais comment passe-t-on de l’enseignement du théorème de Pythagore à la vinification des cépages sauvignon, chardonnay, romorantin, pinot noir ou gamay ? « On apprend beaucoup sur le terrain. J’ai obtenu un BTS métiers de la vigne en accéléré à Mâcon, mais finalement l’essentiel on l’apprend soi-même, sur le terrain. J’ai aussi passé mes deux premières années avec l’ancien propriétaire Pierre Parent, et je suis très bien conseillé par les autres viticulteurs, ainsi que le syndicat de l’appellation Cheverny – Cour-Cheverny et la Chambre d’agriculture, » précise-t-il. Cette dernière apporte un gros support au moment de l’installation : « Il faut trouver un terrain d’entente entre le cédant et le repreneur, » indique Michel Badier, conseiller technique. Cyrille Sevin est en outre aidé par le groupement départemental viticole (GDV), dont le rôle est de conseiller les jeunes viticulteurs, proposer des stages de formation, et surtout un suivi œnologique avec la Chambre d’agriculture.

 

reduit SAB 5321

 

( Machine à déguster révolutionnaire

Troquant ses bottes pour un veston et des chaussures en cuir, Daniel Tévenot, président du syndicat de l’appellation Cheverny – Cour-Cheverny, nous conduit ensuite à la Maison des vins, inaugurée le 13 septembre dernier, née de la volonté commune des vignerons et la commune de Cheverny. Située à côté du célèbre château, la Maison des vins propose à la dégustation la quasi totalité des viticulteurs de l’appellation Cheverny et Cour-Cheverny, soit trente-trois adhérents sur quarante metteurs en marché. « L’idée est partie d’une observation simple : on ne peut pas proposer à la dégustation plusieurs vins sans avoir une grande capacité de personnels. Nous cherchions le moyen de faire goûter le maximum de vins différents, avec le minimum de personne, » précise Daniel Tévenot. La solution ? Un appareil de dégustation révolutionnaire, une innovation technologique : les becs de dégustation. Le visiteur se fait remettre un verre qui comporte sous le pied une puce électronique, programmée pour sept possibilités de dégustation. Lorsque le visiteur le place sous le bec verseur, la puce électronique déclenche le versement d’une dose de dégustation (trois centilitres). Le vin est stocké derrière, dans sa bouteille, enfermée dans un grand cylindre en forme de bouchon. A l’intérieur, une température constante et un gaz neutre. Un procédé innovant fabriqué par une entreprise de Châteauvieux (DB Concept). « Une machine qui nous a permis de recevoir un Top du tourisme et terroir cette année par le Conseil régional. »
Une invention que n’aurait pas reniée le capitaine Haddock, voisin du lieu…

 

reduit SAB 5337

 

Pratique :
Maison des vins de Cheverny et Cour-Cheverny. 1, av du château, 41700 Cheverny. 02.54.79.25.16
AOC Cheverny : 534 ha, 20.071 hectolitres. Vingt-quatre communes. Cépages sauvignon, chardonnay, menu pineau (pour les blancs). Vins vifs et fins, puissance aromatique. Pinot noir et gamay pour les rouges. Vins gourmands, finesse et subtilité.
AOC Cour-Cheverny : 54 ha, 1961 hectolitres. Onze communes. Cépage romorantin. Vins secs et vifs, grande longueur en bouche.


reduit SAB 5333

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anne-Claire 03/10/2010 10:26



Chouette titre ;-)