Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Dure est la loi, sauf quand elle n’est pas loi…

13 Janvier 2011 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #édito

 

 

reduit SAB 6655

                                                                  - la vie de château -

 

 

Eloquent. Si on cherchait encore des preuves au rideau de fumée qui nous gouverne, il suffit de regarder l’avalanche de lois votées et inapplicables depuis le début de la mandature. Au cours de la session 2009, 59 lois ont été votées à l’Assemblée nationale. 35 prévoyaient des décrets d’application. Au 30 septembre 2010 (fin de l’année parlementaire), seules 3 d’entre elles en étaient pourvue. 19 partiellement. 13 n’avaient encore rien vu venir. Des lois inapplicables, et inappliquées donc. On est encore loin de la République irréprochable, et de la revalorisation du travail parlementaire promis par le petit Nicolas, et bla bla bla.
Pire encore – et c’est un éditorial du Monde qui l’écrit dans son édition du 13 janvier : la loi créant une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie, qui a été votée à l’unanimité en février 2010, n’a reçu aucun des décrets d’application qui lui sont attachés. Mourir dignement ? Plutôt crever.
Le mécanisme est pourtant connu : un problème survient. S’il y a des « victimes », l’annonce d’une proposition de loi est encore plus pressante. Journal de 20h sur la une et la deux (kif kif) : « pas de problème, on va régler le problème. » Ouf, dormez tranquille, le président et ses petits soldats veillent… Proposition de loi en urgence, travail en urgence, débats parlementaires bidons, parlement godillot. Vote. Re-journal de 20h. « Vous voyez bien qu’on est efficaces ! On a dit, et cela c’est fait ! » Pas de bol, certains veillent au grain. Et non, que voulez-vous c’est comme ça, il ne suffit pas de dire pour que ça se fasse. Même avec la meilleure volonté du monde.
Alors que faire ? Pousser des cris d’orfraie ? Voter autre chose la prochaine fois ? Ah si, un truc : s’in-di-gner !
A quand un tome deux Monsieur Hessel ?

 

reduit SAB 6660

                                                                  - pourvu que ça dure -

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article