Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Certains l'aiment chaud

17 Février 2010 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #concept




Der Spiegel


Etrange sentiment devant la couverture de l’influent hebdomadaire allemand Der Spiegel (traduction : « la glace »). Les buralistes français ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : ordinairement planquée ou recalée dans les coins, cette presse étrangère trouve une bonne place dans les présentoirs depuis une semaine.
C’est très racoleur, je vous l’accorde. Le titre est sans équivoque : Die scheinheiligen, que l’on peut traduire par : « les hypocrites ». En sous titre : « l’Eglise catholique et le sexe ». A l’heure même où Benoît Seize reçoit les évêques irlandais au sujet des années de scandales pédophiles qui secouent la terre des O’Conneil et O’Kallaghan, cette couverture fait figure de bombe (sexuelle ?). L’Eglise allemande serait-elle demandeuse d’une opération « vérité – épuration » des brebis galleuses au sein de ses rangs ? C’est en tout cas ce que laisse entrevoir la série d’articles dans l’un des plus influent hebdomadaire d’information d’outre Rhin.
On s’interroge, de ce côté-ci de la ligne bleue des Vosges : une telle couverture ne déclenche-t-elle ni foudres ni interpellations publiques pour le moment ? On ose à peine imaginer ce qu’il en serait si, à la place de ce splendide cardinal à la main baladeuse, on y voyait d’autres prélats d’autres religions monothéistes, affublés du même titre. Une affaire d’Etat assurément ! Provocation, cris d’orfraies, condamnations unanimes, ouverture du 20h…
A moins que tout cela n’illustre la vertu évangélique de l’aumône, dont le carême approchant fera lire publiquement le récit de Matthieu ou de Luc :
« Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite ».

Si tel était le cas, on en aurait der spiegel dans le dos !





Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain de Loubière 19/02/2010 17:09


C'éest étonnant de ne pas essayer de s'éloigner du concept religieux !

Si il est encore évoqué, c'est qu'il est réel, et si il fait polémique, c'est qu'il est encore vivant.


Bernard Maris 19/02/2010 17:07


La polémique est facile, mais peu constructive. Il eu été intéressant de noter que le silence est bien plus lours sur l'institution musulmane, en raison de l'opacité qui y régne. Les cathos restent
des hommes, et les méa culpas successifs vont sans nul doute faire évoluer l'insitution. Si Dieu veut !