Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

vin tonique au quinquina

10 Décembre 2007 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #étonnement

                                                            

       

          Au détour de la place de la République , j’enquille la rue de la République , en me demandant si, comme à Lyon ou d’autres villes célèbres de France, ont dit « rue de la Rep ’». Voilà bien un quartier républicain me dis-je, en regardant la carte du « Petit Resto », estaminet privadois à la carte triste comme un jour de carême. Deux jeunes femmes sortent de l’auberge (dont les boiseries sont peintes en… rouge !), et l’une d’elle dit : « ah oui, tu vois, c’est une pub pour Dubonnet. Dubo, Dubon, Dubonnet ! ».
Peinture murale d’époque, pour une publicité qui ne l’est pas moins, et tellement emblématique de la France d’avant, celle qui sentait bon la lavande dans les armoires où nos grands-mères rangeaient leurs dentelles, et les pivoines de nos fêtes Dieu.
Du coup, j’ai peur « d’ouvrir la radio », comme on disait dans l’temps. Je ne voudrais pas entendre Radio Paris

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 13/12/2007 08:36

tu devrais l'ouvrir la radio, tu y entendrais un ptit nouveau qui y croit, qui fait du journalisme un acte de parole, qui relit, relie, et ajoute du sens, qui rend ses lettres de noblesse à l'actualité qu'on négligeait parce que locale.
les villes où la modernité n'étouffent pas tout rappellent que l'instant n'est pas l'histoire... et ce n'est peut être pas si mal, rappellent que l'opinion qu'on défend a peut être besoin d'être remise dans une perspective qui seule peut lui rendre sa profondeur.
va bien, ami journaliste localier