Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Fred India News, number 3

16 Septembre 2006 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #voyage - voyage...

Fred India News, 3 eme edition :

                                          Etre une femme en Inde...


Etre une femme en Inde n'est pas de tout repos, et au risque d'avoir sur le dos en rentrant les anciennes militantes du MLF, je dirai que le sort de celles de France est encore malgre tout bien plus enviable... Ce matin, mes pas me guidait dans Pondichery pour la visite d'un ashram assez repute dans le coin (mais deteste par les habitants de Pondi, cherchez l'erreur... ou le piege a touriste peut etre ?). En rentrant, je suis passe a cote de l'hopital, et plus precisement de la maternite. La j'ai compris qu'il fallait etre vraiment courageuse et patiente pour y obtenir une consultation. Je pense meme, a le vue d'une femme enceinte "jusqu'aux dents" et dehors en train de faire la queue, qu'elle aura fini par accoucher la, dans la rue. Rue dans laquelle d'ailleurs elles passent la nuit precedente (au mieux), accompagnees de leurs autres marmots (consultations pediatries), a meme le sol, pour une nuit ou deux d'attente... Et ces jours ci, la nuit, il pleut... Les maris sont rarement present dans tout ce fatras, mais on en voit quqnd meme, apportant a manger car l'hopital fournit les repas, ce qui genere d'autres problemes de "resquillage" evidemment.

Un peu plus loin, un chantier, dans lequel, dans des sortes de vasques et sur leurs tetes (selon une loi de l'equilibre qui m'echappe) d'autres femmes transportent un enorme tas de sable par aller-retour de 300 cm3. L'une d'elle, aux yeux de braises, me fait comprendre qu'elles aimeraient bien etre prises en photos par le "blanc". Et donc voici le resultat.
 

Interrogeant le missionnaire du coin a propos des femmes ici, il me disait en effet que leur statut n'etait pas tres enviable, ce qui explique parfois le grand nombre de vocations religieuses feminines : pour "echapper" a leurs conditions matrimoniales pas tres rejouissantes, elles preferent parfois s'inventer une vocation de "bonne soeur". A defaut de devenir une "bonne femme", elles seront toujours moins molestees par des maris rudes et souvent alcoolises en rentrant le soir. Meme en Inde, il est rare que la mere superieure se coltine une bouteille de whisky "made in India" (absolument redoutable par ailleurs...).

Certains voulaient savoir ce que je faisais ici, et bien voila, une partie du travail effectue sur place : observer, interroger, rencontrer, discuter, noter, et ensuite... rendre compte. 

a suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Benoit Lecomte 19/09/2006 21:53

Merci de ces lignes!
Et que cela ne t'empêche pas (bien au contraire), de fêter le 19/09 comme il se doit! Happy birthday!