Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

le péril jeune

4 Juillet 2006 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #étonnement

                                                passe ton bac d’abord…


          Les jeunes sont de retour dans la rue ! Hier matin, ils battaient de la semelle sur le pavé de ma vieille rue, devant le lycée Ste Marthe. Mais cette fois, il y avait comme de l’électricité dans l’air, et quelque chose était différent : des parents étaient là aussi, anxieux, le regard nul part et partout à la fois. Des téléphones triturés dans tous les sens, des mouchoirs chiffonnés au creux de la main, les cigarettes grillées nerveusement. Plus rien à voir avec les sorties de classe du mercredi ou du vendredi, insouciantes et éprises de l’excitation propre à l’arrivée du temps libre. D’un seul coup, des cris, de la joie, des embrassades, des accolades, des bras levés en l’air, le point serré et rageur. Les mains formant un cône se saisissent du visage, enveloppant le nez et la bouche : quel est se signe tribal qui prend les jeunes et leurs parents, là, ici, dans cette vieille ruelle du vieil Angoulême ? Le directeur de l’établissement est là lui aussi, deux jeunes filles, enthousiasmées par leurs résultas, semblent presque tomber à la renverse et il les retient de justesse. Il y a aussi, là bas, dans le coin d’une austère porte cochère une jeune fille en larmes, le portable greffé à l’oreille. On devine la teneur de la conversation, avec un père ou une mère, cherchant le réconfort après cette lourde déception. Derrière moi, une sympathique jeune lauréate s’écrie : « allo, maman ? Ca y est je l’ai !! ».
Oui mais de quoi s’agit-il donc ? Du bac, ce précieux sésame qui ouvre les portes d’un avenir qui reste encore à dessiner. Le bac, qui ouvre aussi la porte des vacances, celles qui auront été désirée par ceux qui ont entendu pendant un an : « passe ton bac d’abord».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article