Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

Yes, we can !

5 Novembre 2008 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #l'évènement




Le 44è Président des Etats-Unis d’Amérique est donc Barack Hussein Obama, né de père kényan et de mère américaine. La Maison Blanche se colore. L’espoir est immense. Les défis encore plus importants. « Oui, nous pouvons » va vite se transformer en « oui, nous devons ».

Ce matin, à 5h15, dans le métro D qui file sous les rues de la capitale des Gaules, la rame est très colorée. Comme tous les matins, noirs, arabes, antillais, portugais, arméniens, affalés sur les sièges kakis du métro orange crasseux. Vestes fluos ou bleues des uniformes d’entreprises de nettoyage. Pas de cols blancs, ou seulement à « Saxe Gambetta », mais c’est normal :  il y a une correspondance pour « Part Dieu », TGV pour Paris, cadres à roulettes et valises bourrées d’ordinateurs, direction  réunions reporting et managériales. Mais dans un coin, un Africain, grosse doudoune sur le dos, bonnet vissé sur le crâne. Petites lunettes de vue. Dans ses mains : une bible de poche, dans un marocain de cuir noir à fermeture éclair. Il est concentré, je l’observe le plus discrètement possible. Ses lèvres bougent légèrement, il « mâche » la parole de Dieu, silencieusement. Il pose la bible sur ses genoux. C’est le « Livre des Chroniques ».

Bellecourt, tout le monde se lève, correspondances. Savent-ils qu’Obama vient d’être élu Président des Etats-Unis ? La nouvelle est officielle depuis 5h du matin heure française, information CNN. Un noir (métisse) à la Maison Blanche. Les travailleurs du petit matin sont toujours les mêmes. Mais leur espoir vient des profondeurs de la terre.

Yes, wa can. Yes we need.
Just do it !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anne-Claire 05/11/2008 16:20

Yes, they did !

David 05/11/2008 10:12

il faut de sacrées circonstances pour permettre à de la nouveauté d'advenir au milieu des habitudes. un président métis qui n'a pas communiqué là dessus, un homme au bon moment, mais aussi une énorme campagne de communication, un adversaire moins "glam", des petits panneaux à mettre devant son pupitre (faut que je fasse pareil sur les ambons? "convertis-toi, c'est bon pour toi, http://simerah.spaces.live.com")... mais si les symboles touchent ceux qui ont la capacité de les voir, ce seront des gestes qui révolutionneront la vie des autres, surtout de l'autre côté de l'atlantique