Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le jour. D'après fred sabourin

être matinal...

16 Avril 2008 , Rédigé par Fred Sabourin Publié dans #poésie

                      le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt




« Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées… »


(Victor Hugo, Les Contemplations, Livre quatrième, XIV)






« Tes yeux sont si profonds qu’en m’y penchant pour boire
J’ai vu tous les soleils y venir se mirer
S’y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire

A l’ombre des oiseaux c’est l’océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L’été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n’est jamais bleu comme il l’est sur les blés

Les verts chassent en vain les chagrins de l’azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu’une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie
Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure
(…)



Il advint qu’un beau soir l’univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au dessus de la mer
Les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa »

(Louis Aragon ; Ce que dit Elsa)


 Photo Marc Lucas




à suivre…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fred 29/04/2008 18:52

pompé une de tes notes ? parce le poème de Victor Hugo c'était toi en fait ? Ouaahhh ! en effet je dois sortir de la couette avant toi, ce qui me permet par exemple de donner la température à Mâcon-les-Bains ce matin à 9h03 et 45s... Tu n'as point entendu ça, ingrat personnage, lève tard de province ! tchô,

MonsieurB. 29/04/2008 17:52

hé oh collegue !t'aurais pas pompé une de mes notes recentes ?Bon ok je te pardonne paske tu te leves encore plus tot que moi.B.

David 18/04/2008 21:07

à l'heure où blanchit la campagne, je dormirai... désolé.